• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Archive pour février 2008

Les citoyens d’Ighil Oumsed (Chellata, Akbou, Béjaïa) à la maffia du foncier : « Holà ! »

Mardi 26 février 2008

Ce qui fut appelé par les services de la Wilaya de Béjaïa « Restitution des propriétés terriennes » à partir du printemps 1997 ne finit pas de produire des remous contestataires de la part des villageois de l’ex. Aarch « Illoulen u Sammeur », de l’ex.douar Chellata, actuellement répartis entre les communes de Chellata, d’Akbou et d’Ouzellaguen.Aujourd’hui encore, les habitants du village d’Ighil Oumsed se sont vus contraints d’occuper la Route Nationale n° 26  depuis ce matin sur une distance d’environ un kilomètre, la barrant carrément à deux niveaux : au début du chemin vers l’ancienne gare ferroviaire de Mechaab (devenue gare Laazib Benalicherif, avant son abandon) ainsi qu’au niveau du chemin menant vers Ighil Oumsed, pas loin de Thala-n-teslent, autrement dit « Laazib-Taslent ».

« Non à la maffia du foncier », décline l’une des banderoles mises en exergue ; « Nous exigeons la présence du Wali de Béjaia pour répondre à nos revendications », clame une autre.

Cependant, de présence de Wali, il n’y en a pas, jusqu’à 14h. Nous avons appris que l’un de ses représentants aurait intervenu sur les ondes de radio-soummam et aurait déclaré que le Wali est bien au fait de ce problème et que le dossier est d’ores et déjà confié à la justice : information à vérifier.

Jusqu’à 14h, nous avons appris la venue, parmi les manifestants, de M. le Maire de la commune d’Ouzellaguen qui a assuré les organisateurs de la légitimité de leurs revendications ainsi que du soutien de l’Assemblée communale qu’il préside. C’est comme il réaffirmait de ce fait la position de démarcation de l’APC d’Ouzellaguen par rapport aux opérations de ventes dont ces terres agricoles, objet d’expropriation après le soulèvement de 1871, devenu disponible sur le web   On nous a certifié aussi que M. Belhadj Boussaad, membre de l’APW de Béjaia, a téléphoné à l’un des organisateurs pour l’assurer du soutien de l’APW et l’informer que ce problème de délapidation du foncier à une époque exploité par les héritiers de Benalicherif sera au menu de la session de l’APW qui se tiendra, selon les organisateurs, dimanche prochain.

Vers 14h, M. le Maire de la commune de Chellata a tenu à venir partager le sit-in avec ses concitoyens. Celui affirme la solidarité indéfectible de l’Assemblée communale de Chellata au nom de laquelle il dit être présent sur les lieux parmi la population.

Des notables de plusieurs villages alentour ont, en toute solidarité, tenu à être présent sur les lieux depuis ce matin.

Et nous venons d’apprendre, par téléphone, au moment où nous rédigeons ce petit compte rendu, que M. le député Djamal Zennati s’est déplacé, lui aussi sur les lieux de l’occupation de la RN26.

Intervenant au micro d’un journaliste de la radio-soummam, le directeur des domaines de la wilaya de Béjaîa aurait déclaré que ce problème est réglé depuis 1998. Les organisateurs de l’action d’aujourd’hui tiennent, par ce biais, à réagir à ces propos en demandant de M ; le responsable des domaines de la wilaya de Béjaia d’éclairer l’opinion publique sur les bases juridiques sur lesquelles la commission de restitution s’est appuyée pour procéder à ce qui est appelé par la suite « restitution », et de s’exprimer sur les conditions, de transparence ou non, qui ont entouré le processus de cette opération de « restitution »

Notons à l’occasion que l’essentiel de ce fameux dossier concernant la restitution des terres à Benalicherif puis la revente de ces terres et les oppositions qu’elles a suscitées depuis se retrouve sur un blog :  http://expropriation71.unblog.fr/

Notons l’absence, jusqu’à maintenant, des élus de la commune d’Akbou bien que cette action se déroule sur le territoire de cette commune.

Aux automobilistes, contraints de faire demi-tour puis le détour sur l’axe Takrietz-Seddouk-Zone industrielle d’Akbou, les manifestants ne se sont pas satisfaits des banderoles mises en évidence. Ils ont distribué un document portant plate-forme de revendications que nous reproduisons ici pour vous :

Citoyens du village

Ighil Oumsed

Commune de Chellata

Plate-forme de revendications

Nous, l’ensemble des citoyens du village IGHIL OUMSED, exigeons la satisfaction des doléances retenues dans cette plate-forme, condition sine qua non de toute accalmie populaire.

  • - Annulation de la décision de restitution des terres
  • - Opposition à toute transaction foncière inhérente aux terres restituées aux héritiers Ben Aly Cherif situées à L’Azib.
  • - Mettre fin au bradage inexplicable et ésotérique de ces terres
  • - Avertir tout acheteur potentiel des conséquences et des dérapages qui risquent d’en découdre
  • - Rendre ces terres à leurs véritables et authentiques propriétaires qui sont sans doute et atremoiement nos aïeux
  • - Mettre en œuvre un plan de rattachement administratif du village IGHIL OUMSED adéquat à ces ambitions futures et postérieures.

Bonjour tout le monde !

Mardi 26 février 2008

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.