Archive de la catégorie ‘Actualités associatives’

Mlakou -antique Petra. Portes ouvertes du 2.8.2017. Reportage photo

Dimanche 6 août 2017

 

Ce reportage photographique reproduit des moments importants de la journée d’information sur le site de Mlakou, l’antique Petra, commune de Seddouk. Cette journée a été organisée le 02 août 2017 par la direction de la culture de la Wilaya de Béjaïa, en collaboration avec l’équipe de fouilles (dirigée sur le terrain par Pr Boukhenouf et Dr Iaichouchen) pour ce qui est de l’aspect scientifique, et avec les associations sociale et culturelles des citoyen(ne)s du village Akhenak, mitoyen du site.

 

1_ Le monument érigé, portant une réplique de l’inscription de Petra, mise au point par les étudiants de l’institut d’archéologie et leurs encadreurs, dans son contexte avant inauguration. La délégation comprenant MM. Le directeur de la culture et le chef de la daïra de Seddouk, en compagnie de Pr Boukhenouf, chef de projet de fouilles sur le site de Mlakou sont sur les lieux.

1_ Le monument érigé, portant une réplique de l’inscription de Petra, mise au point par les étudiants de l’institut d’archéologie et leurs encadreurs, dans son contexte avant inauguration. La délégation comprenant MM. Le directeur de la culture et le chef de la daïra de Seddouk, en compagnie de Pr Boukhenouf, chef de projet de fouilles sur le site de Mlakou sont sur les lieux.

 

2_ Les panneaux d’exposition de documents écrits sur le site. A l’arrière-plan, l’un des ateliers animés par un groupe d’étudiants.

2_ Les panneaux d’exposition de documents écrits sur le site. A l’arrière-plan, l’un des ateliers animés par un groupe d’étudiants.

 

3_ Une vue du site de Mlakou et des ateliers mis en place pour l’accueil des visiteurs.

3_ Une vue du site de Mlakou et des ateliers mis en place pour l’accueil des visiteurs.

 

4_ Le comité d'accueil, chargé du registre d'or, enregistre le mot du PAPC de Seddouk.

4_ Le comité d’accueil, chargé du registre d’or, enregistre le mot du PAPC de Seddouk.

 

5_ La délégation est prête pour l’inauguration du monument portant l’inscription de Petra.

5_ La délégation est prête pour l’inauguration du monument portant l’inscription de Petra.

 

6_ Le chef de la Daïra de Seddouk procède à l’inauguration du monument portant la réplique de l’inscription de Mlakou, en présence du directeur de la culture de la wilaya de Béjaïa, du chef de projet de fouilles et des principaux responsables des associations locales.

6_ Le chef de la Daïra de Seddouk procède à l’inauguration du monument portant la réplique de l’inscription de Mlakou, en présence du directeur de la culture de la wilaya de Béjaïa, du chef de projet de fouilles et des principaux responsables des associations locales.

 

7_ La délégation fait le trajet à pied, d’Akhenak-centre à Mlakou, derrière la parade à la mode antique. Le tapissage de ce chemin carrossable, le seul qui mène au site de Mlakou, est l’un des souhaits exprimés par les interlocuteurs locaux en présence de la délégation.

7_ La délégation fait le trajet à pied, d’Akhenak-centre à Mlakou, derrière la parade à la mode antique. Le tapissage de ce chemin carrossable, le seul qui mène au site de Mlakou, est l’un des souhaits exprimés par les interlocuteurs locaux en présence de la délégation.

 

8_ La délégation s’engage parmi les vestiges du site antique mis à jour.

8_ La délégation s’engage parmi les vestiges du site antique mis à jour.

 

9_ La délégation à proximité des ateliers stratigraphie et carrelages du site.

9_ La délégation à proximité des ateliers stratigraphie et carrelages du site.

 

10_ La délégation est en discussion avec des représentants de la société civile sur les hauteurs du site. Le souhait est partagé de voir le site protégé, classé, intégré dans une vision de développement global qui puisse profiter à toute l’Algérie non seulement par la poursuite des travaux scientifiques, mais aussi par sa relation à l’autoroute par une bretelle entrant et sortant, ainsi que par l’établissement d’un musée à ciel ouvert sur place, à proximité de zones d’activités industrielles et agricoles.

10_ La délégation est en discussion avec des représentants de la société civile sur les hauteurs du site. Le souhait est partagé de voir le site protégé, classé, intégré dans une vision de développement global qui puisse profiter à toute l’Algérie non seulement par la poursuite des travaux scientifiques, mais aussi par sa relation à l’autoroute par une bretelle entrant et sortant, ainsi que par l’établissement d’un musée à ciel ouvert sur place, à proximité de zones d’activités industrielles et agricoles.

 

11_ La délégation recevant en haut du secteur dégagé du site les explications de Pr Boukhenouf, chef du projet de fouilles. Aux alentours, vue sur l’affluence des visiteurs. (photo1)

11_ La délégation recevant en haut du secteur dégagé du site les explications de Pr Boukhenouf, chef du projet de fouilles. Aux alentours, vue sur l’affluence des visiteurs. (photo1)

 

12_ La délégation recevant en haut du secteur dégagé du site les explications de Pr Boukhenouf, chef du projet de fouilles. Aux alentours, vue sur l’affluence des visiteurs. (photo2)

12_ La délégation recevant en haut du secteur dégagé du site les explications de Pr Boukhenouf, chef du projet de fouilles. Aux alentours, vue sur l’affluence des visiteurs. (photo2)

 

13_ Le directeur de la culture en compagnie des représentants d’associations locales.

13_ Le directeur de la culture en compagnie des représentants d’associations locales.

 

14_ La délégation près de l’atelier céramique.

14_ La délégation près de l’atelier céramique.

 

15_ La délégation recevant les explications de Pr Boukhenouf sur l’inscription de Petra.

15_ La délégation recevant les explications de Pr Boukhenouf sur l’inscription de Petra.

 

16_ Le déjeuner, offert par la population locale, en l’honneur de la délégation, de l’équipe scientifique et des visiteurs.

16_ Le déjeuner, offert par la population locale, en l’honneur de la délégation, de l’équipe scientifique et des visiteurs.

 

17_ Le festival de Mlakou, slogan sous lequel la population locale a placé l’ensemble des activités en relation avec l’évènement. L’espoir que ce festival connaisse d’autres éditions, annuelles, est exprimé.

17_ Le festival de Mlakou, slogan sous lequel la population locale a placé l’ensemble des activités en relation avec l’évènement. L’espoir que ce festival connaisse d’autres éditions, annuelles, est exprimé.

 

La journée a eu un impact tel que des concitoyen(ne)s qui n’ont pu s’y rendre pendant de l’événement, ont tenu à s’y rendre, même tardivement, voire le lendemain. Ici, le Pr Djamil Aissani, du laboratoire LAMOS et de l’association GEHIMAB (Université de Béjaïa), au lendemain de la journée d’information, en compagnie de Dr Aichouchen, membre de l’équipe scientifique des fouilles et enseignant à l’institut d’Archéologie d’Alger, qui a renoncé à un moment de repos pour accueillir M. Aissani sur le site, en l’absence de Pr Boukhenouf, en déplacement fonctionnel.

La journée a eu un impact tel que des concitoyen(ne)s qui n’ont pu s’y rendre pendant de l’événement, ont tenu à s’y rendre, même tardivement, voire le lendemain. Ici, le Pr Djamil Aissani, du laboratoire LAMOS et de l’association GEHIMAB (Université de Béjaïa), au lendemain de la journée d’information, en compagnie de Dr Aichouchen, membre de l’équipe scientifique des fouilles et enseignant à l’institut d’Archéologie d’Alger, qui a renoncé à un moment de repos pour accueillir M. Aissani sur le site, en l’absence de Pr Boukhenouf, en déplacement fonctionnel.

 

Mr BOUMGHAR au CDDH de Béjaia : rapports entre le droit interne (Dz) et le droit international

Dimanche 16 mai 2010

Mr BOUMGHAR au CDDH de Béjaia : rapports entre le droit interne (Dz) et le droit international  dans Actualités associatives doc bgayet15mai2010.doc

 

Le CDDH de Bejaia a organisé samedi 15 mai 2010 son séminaire de formation en présence d’une asistance nombreuse, d’adhérents et militants de la LADDH de Béjaia. Le séminaire a été animé, ce jour, par M. BOUMGHAR Mouloud (intervention en pièce jointe) autour du droit international et du droit interne avec une analyse des textes de la Charte de reconciliation nationale et de l’état d’ugence. LIBERTE ALGERIE (liberte-algerie.com) du 16 Mai 2010 droits de l’Homme de Béjaïa, affilié à la LADDH, a abrité, hier, les travaux d’un séminaire, riche en enseignements. L’animateur, M. Boumghar Mouloud,
www.calameo.com/books/000109551d588cf675d1b

 

Pour tout contact :

LADDH- Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme bureau de Béjaia
siège: Centre de Documentation en Droits de l’Homme -CDDH-
Résidence AOUCHICHE, Forum de l’Université Tazeboudjt Bejaia 06000
Tel/fax: 00 21…
contact:
Mr Said SALHI, responsable bureau de Bejaia et membre du Bureau national de la LADDH
Mob :+213 770 94 67 02
E-mail: sathamdz@yahoo.fr

Déclaration de l’ Association TIDMI des Enseignants de Tamazight de la Wilaya de Bejaia

Dimanche 8 novembre 2009

 Association des Enseignants de Tamazight de la Wilaya de Bejaia

TIDMI

 

Déclaration

 

Depuis sa création, Tidmi a grandement contribué à faire de tamazight une discipline scolaire à la mesure des attentes de la population qui a lutté durement pour son introduction dans le système éducatif national.

Nous réitérons notre volonté à faire davantage car beaucoup reste à faire, notamment dans les domaines de la généralisation de l’enseignement de cette langue, de l’encadrement et de la formation du personnel enseignant.

Effectivement, des problèmes continuent à causer des dommages à cet enseignement. Il nous est donné de constater que, dans beaucoup d’établissements, l’enseignement de tamazight tarde à se faire accepter :

  • - L’emploi du temps des enseignants ne permet nullement un travail serein, les horaires retenus étant un facteur de démobilisation. A titre d’exemple, le directeur d’une école ordonna à l’enseignante de tamazight de travailler le mardi après-midi et le samedi, sous prétexte que l’emploi du temps ne peut pas être retouché.
  • - Au niveau de la carte scolaire, les enseignants de tamazight, appelés à honorer le complément d’horaires dans plusieurs établissements, souffrent des problèmes de déplacement et du manque de coordination entre les directeurs pour la confection des emplois du temps.
  • - La dotation des élèves en manuels scolaires connaît, elle, une lenteur démotivante.
  • - L’ouverture des postes budgétaires ne répond pas toujours au souci du Ministère de l’Education Nationale exprimé en termes de continuité de l’apprentissage de tamazight. Ainsi, des élèves ayant bénéficié de l’enseignement de cette langue, dans un palier, ne l’apprendront pas automatiquement au palier suivant.

Ces problèmes nécessitent une prise en charge de la part de la tutelle pour que les enseignants se donnent entièrement à la pédagogie.

Cependant, nous prenons acte de la volonté de Monsieur le Wali de Béjaia d’accompagner tamazight à l’école par des mesures appropriées, en vue d’une prise en charge correcte de son enseignement. La promesse du financement de deux séminaires de formation et l’ouverture de postes budgétaires en nombre conséquent s’est concrétisée. Ainsi, pour cette année, nous enregistrons, avec satisfaction, plus d’une centaine de nouveaux postes à pourvoir par voie de concours, ce qui rapproche l’échéance de la généralisation de tamazight au niveau des établissements scolaires de notre wilaya.

Nous réaffirmons, par ailleurs, notre disponibilité à aider la direction de l’éducation de notre wilaya à résoudre les problèmes qu’endure l’enseignement de tamazight.

 

Béjaia, le 08.11.2009

Pour le bureau

Le président

El Hafid HADJOU

Associations Chemini. Hommage à Farid ZADI et Hacène BELLACHE les 21 et 22 mai 2009

Mercredi 20 mai 2009

Associations Chemini. Hommage à Farid ZADI et Hacène BELLACHE les 21 et 22 mai 2009 dans Actualités associatives doc faridhacene.doc 

ASSOCIATION CULTURELLE TULMUT DE LOUTA COMMUNE DE CHEMINI
EN COLLABORATION AVEC LE COMITE DE VILLAGE LOUTA

                                                                                                                                       
INVITATION/A TOUS LES MILITANTS DE LA CAUSE JUSTE
    Nous avons l’honneur de vous inviter à venir le 22 mai à la commune de Chemini afin de nous honorer par votre présence à l’hommage qui sera rendu à Farid ZADI, assassiné le 26 mai 1984 à Skikda  et Hacene BELLACHE militant fervent de la cause berbère, mort le 03 mai 2000, à Bejaia.

    Notre action ne  s’inscrit pas seulement dans la continuité du combat identitaire mais aussi dans la lutte contre l’oubli d’hommes qui ont donné toute leurs jeunesses pour l’amour de « TAMAZGHA » et qui ont sacrifié leurs vies pour que nous puissions aujourd’hui exprimer aussi librement notre identité.

    Pour la mémoire de tous nos frères morts en portant dans leur cœur l’amour de notre identité, soyons tous présents pour le dépôt de la gerbe de fleur et la prise de parole qui aura lieu le vendredi  22 mai à la maison  de jeunes de la commune de Chemini.

/Comité du Village 
Président

Bourai. S