Archive de la catégorie ‘Projets’

Le musée de l’eau de Toudja et le festival de Djoua. Rives gauche et droite de la Soummam.

Vendredi 31 juillet 2009

 Le musée de l’eau de Toudja et le festival de Djoua. Rives gauche et droite de la Soummam.

 Le site http://www.toudja.org est d’ores et déjà fonctionnel. D’une très bonne présentation, agréablement illustré et léger au téléchargement, le visiteur a toute latitude de prendre connaissance du projet du musée de l’eau. Nous venons d’apprendre par ailleurs qu’un débat citoyen autour des problèmes de l’eau, et notamment sur le projet du Musée de l’eau (Axxam n waman) de Toudja, est prévu lors des débats programmés dans le cadre du festival de Djoua, sur la rive droite de la Soummam. Le festival de Djoua est, quant à lui, porteur du projet de reconstruction et préservation du caractère kabyle de villages en ruines, détruits ou abandonnés depuis les années de braise de la guerre d’indépendance. Le site du festival, lui aussi très bon à découvrir, est celui-ci : http://www.festivaldjoua.com

Ci-après un article paru sur le blog de M. Rabah NACERI, rapportant le déroulement d’une séance de travail à propos du Musée de l’eau, à Toudja. Bonne lecture !
Tahar Hamadache.

Projet unique en Algérie

Une séance de travail s’est tenue au siège de l’Apc de Toudja, sous la présidence du maire de la commune,  Monsieur Idir Hassissi, qui a regroupé les membres de l’association Gehimab (une association de renommée mondiale) et des personnalités culturelles et scientifiques.

Un ordre du jour assez riche a été soumis aux membres présents:

1. Présentation du projet ONG II “Usage de l’eau à Toudja” et visite du siège de la future Maison de Eau (Axxam wamane). Enumération des dépendances du futur Musée de l’Eau (sources, cascades et chute d’eau, conduite, Maison de l’Eau, …)

2. Point de situation du projet et mise en place des échéanciers pour la finalisation (fix”e à fin octobre)

3. Mesures à prendre pour assurer la gestion du Musée après sa réception (à la fin du projet ONG II).

Le débat qui s’en est suivi a gravité autour des extensions éventuelles du projet et des structures liées au développement local comme la reconstitution d’un moulin à eau traditionnel, d’une forge traditionnelle, d’un gite rural, d’un centre de documentation sur l’histoire. Le Président d’Apc a, dans son allocution d’ouverture, réitéré la volonté de la commune de Toudja de mettre en évidence tous les atouts dont dispose cette dernère collectivité territoriale pour conférer à son développement futur une dimension durable, plus lisible et mieux affichée.

Le projet de Musée de l’Eau (avec notamment l’aménagement “Axxam Wamane”) lancé en partenariat avec l’association Gehimab avec l’appui du programme ONG II de l’Union Européenne, participe de cette nouvelle perception et s’inscrit dans la perspective de matérialisation de cette orientation. L’eau étant la première et la plus connue des ressources de Toudja, son Président d’Apc actuel entend inscrire le projet de sa préservation et de sa valorisation, comme un acte fondateur hautement symbolique, de cette nouvelle politique de développement durable de la commune. Dans la lancée de son intervention, le maire informe l’assistance que l’enveloppe financière de l’Apw a été transférée au compte de l’association Gehimab.

Le président de l’association Gehimab, le Professeur Djamil Aissani, rappellera longuement dans son intervention la génèse du projet du Musée de l’Eau de Toudja, avant d’énumérer les étapes réalisées et de préciser l’agenda prévisionnel et le contenu des extensions envisagées qui constituent le point central de l’ordre du jour de la séance de travail.

En ce qui concerne le projet, le Président du Gehimab a annoncé aux participants que l’étude technique devant servir au classement du site de l’aqueduc est achevée. Il en est de même du site internet qui sera en ligne à la fin de la semaine (http://www.toudja.org).

Source : http://rabahnaceri.unblog.fr/2009/07/28/toudja-se-dote-dun-musee-de-leau